This communication (website) reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.
Copyright © 2014 Growing on Ethics Consortium | Disclaimer | Powered by Militos Consulting S.A.

This project has been funded with support from the European Commission.

Page d’accueil

Growing Pathways for Ethics on Leadership, Business and Life



Bienvenue sur le site du projet «Cultivons l’éthique».

Vous trouverez ici toute information utile concernant les buts et les objectifs du projet, de son implémentation, de ses principaux livrables, de ses relations avec les objectifs généraux de la Commission européenne et plus particulièrement avec les priorités du Programme tout au long de la vie : Leonardo da Vinci. Vous y trouverez surtout les informations les plus importantes concernant l’utilité d’un tel projet dans l’environnement économique actuel.
«Cultivons l’éthique du management, des affaires et de la vie – Cultivons l’éthique» {Projet No. 2013-1-GR1-LEO05-14130} est un projet cofinancé par la Commission européenne, sous l’égide de la Direction Générale pour l’éducation et la culture et plus particulièrement sous le patronat de la Fondation Nationale des Bourses responsable des programmes tout au long de vie, Leonardo da Vinci en Grèce.

Outcomes

Vidéos

Application du business dans les affaires et de la RSE

Growing on Ethics toolkit

ECVET Descripteur de formation

Conference finale

Transfer workshop

Press Releases

Brochures

"Growing on Ethics" banière rollup

E-bulletins

Partenaires

Le projet est mis en œuvre dans quatre pays européens (Chypre, Grèce, Portugal, Suisse), par six partenaires:

CSR Hellas (Hellenic Network for Corporate Social Responsibility) – [GR] - (Coordinator)

CSR Hellas (Hellenic Network for Corporate Social Responsibility)
Address: 61 Akademias str, 106 79, Athens, Greece
T (+30) 210 33 87 422 - 3
F (+30) 210 33 87 424
E diktio@csrhellas.gr
Website: www.csrhellas.org
Linkedin: companies/csr-hellas
Facebook: Hellenic Network for CSR
Skype: hncsr

CSR Hellas (réseau hellénique pour la responsabilité sociale d’entreprise) représente la principale organisation dédiée à la RSE en Grèce. Il s’agit d’une organisation à but non lucratif gérée par un conseil composé de 7 membres et qui compte parmi ses adhérents 120 entreprises et 7 associations professionnelles. Afin de promouvoir ses objectifs, le réseau travaille en collaboration directe avec de grandes entreprises et des PME, organise des conférences, des ateliers de formation et des ateliers thématiques spécialisés, collabore avec le milieu de l’éducation, sert d’interlocuteur actif des ONG et des organisations du secteur public et participe activement aux discussions sur la RSE à l’échelle locale et européenne.
Ces derniers temps, CSR Hellas prend une part active au dialogue concernant le développement de la stratégie de RSE nationale, en collaborant étroitement avec les ministères grecs du Développement, de l’Environnement et du Travail.
Depuis son établissement en 2000, CSR Hellas constitue un partenaire national de CSR Europe, principal réseau européen d’entreprises en faveur de la RSE, qui réunit en tant que membres 70 sociétés et 37 partenaires nationaux, identifiés dans 29 pays. Le partenariat avec CSR Europe permet à CSR Hellas de se placer sur le devant de la scène pour toutes les avancées en matière de RSE à l’échelle locale et européenne. Ses dernières collaborations avec CSR Europe englobent la mise en œuvre de « European CSR Awards », la co-organisation d’événements sur le thème des « Entreprises et des droits de l’Homme » ou de l’acquisition du programme « Skills for Jobs », la promotion de la « Gestion responsable de la chaîne d’approvisionnement ».
En outre, depuis le mois de mai 2008, CSR Hellas est le coordinateur des activités du Global Compact Network Hellas (GCNH) de l’ONU géré par un secrétariat composé de 5 membres et qui compte actuellement (janvier 2014) 53 entreprises et 25 organisations non commerciales parmi ses membres.
Les objectifs principaux du GCNH consistent à promouvoir le Global Compact des Nations Unies (Pacte mondial) et ses 10 principes en Grèce, et à soutenir les entreprises, les universitaires et d’autres organisations qui y sont dévoués. De plus, le GCNH encourage la diffusion à plus large échelle des Objectifs du millénaire fixés par les Nations Unies au moyen d’activités et d’événements concernant toutes les parties prenantes, en favorisant les alliances entre de nombreux partenaires et les activités collectives.

KNOWL – Entreprise sociale pour l'éducation et l'apprentissage tout au long de la vie des groupes à risque – [GR]

Dimitris Raftopoulos
Acharnon 335, 11145 Athens, Greece
T +30 210 8312868
E info@knowl.gr
Facebook
www.knowl.gr

Qu'est-ce que Knowl ?
Knowl est une entreprise sociale visant à étendre le capital de savoirs et à ouvrir davantage la « société de la connaissance ».
Pourquoi Knowl est innovante ?
Parce qu'elle réunit les mondes de l'enseignement, de l'entreprise et de la recherche à un niveau interdisciplinaire et met au point des modèles pédagogiques intégrés couvrant un large spectre socioéconomique.
Que faisons-nous chez Knowl ?
Nous offrons des enseignements et des formations sur de nombreux thèmes, en faisant appel à l'expertise d'éducateurs, d'universitaires, de formateurs, de consultants et de différents acteurs du secteur social issus de domaines variés comme l'apprentissage tout au long de la vie, l'entrepreneuriat et l'entreprise, les secteurs de la création et de la culture, etc.
Comment procédons-nous ?
Nous élaborons du matériel de formation et organisons des ateliers et des webinaires en portant une attention toute particulière aux besoins des groupes sociaux à risque, ainsi qu'à ceux des entreprises, des organisations et des individus. En tant qu'entreprise sociale, Knowl tient compte des différents facteurs socioéconomiques présentés par la population visée comme les moyens financiers, le contexte éducatif et culturel, en proposant des profils d'inscription souples et en créant une valeur de rachat sur le plan social pour tous.

Intercollege – [CY]

Dr. Alexandros Antonaras, MCQI CQP, PMP
Director, Consultancy Unit
Assistant Professor, Management & MIS
46 Makedonitissas Avenue 1700, Nicosia Cyprus
T+357 22 795021
F+357 22 772616
Eiantonaras.a@unic.ac.cy
www.intercollege.ac.cy

Intercollege est l'une des principales universités de Chypre, qui, depuis sa création en 1989, offre aux étudiants un large éventail de programmes d'enseignement professionnel et universitaire. Intercollege propose des programmes dans les domaines des arts culinaires, de l'esthétique et des soins du corps, de la technologie informatique, du génie électrique et mécanique, etc. aboutissant à un diplôme (programmes d'enseignement professionnel) ou à une licence, ainsi qu'un certain nombre de programmes de formation professionnelle. Ces dernières années, Intercollege a également construit un vaste réseau de partenaires européens grâce à son leadership et son engagement dans des projets européens novateurs. Le personnel universitaire et administratif de l'université jouit d'une grande expérience en matière de gestion de projet, de recherche, mais aussi dans l'élaboration et la mise en œuvre de programmes d'enseignement et de formation au travers de programmes financés au niveau européen. L'opinion publique a reconnu la contribution complète actuelle d'Intercollege. En effet, d'après un sondage national, Intercollege est considérée comme « l'université la plus réputée de Chypre ». Tous ces éléments participent à la vision de l'avenir d'Intercollege et sont résumés dans la devise de l'université « L'excellence dans l'éducation ».

ISQ – Institut pour la qualité et la technologie – [PT]

Christina Almeida
Project Manager - R&D and Innovation
Training
T+351 21 423 4073
F+351 21 422 81 28
www.isq.pt

ISQ est la plus grande institution pour la qualité et la technologie au Portugal. Fondée en 1965, elle dirige aujourd'hui des opérations dans plus de 30 pays du monde entier. Le service de formation et l'unité de recherche, développement et innovation d'ISQ encouragent les projets internationaux et l'institut représente un acteur national dans plusieurs domaines de l'apprentissage tout au long de la vie, y compris dans les certifications professionnelles par la VAE, l'ECVET et le CERAQ.
ISQ juge essentiels les domaines de la responsabilité sociale d'entreprise (RSE) et de l'entrepreneuriat, qui sont au cœur d'un grand nombre d'études et de projets récents, et est actuellement le coordinateur du plus vaste réseau national dédié à la RSE (avec plus de 250 organisations membres). L'entrepreneuriat social fait partie des plus grands groupes thématiques dans le cadre de ce réseau national pour la RSE.

ACEGE – Association chrétienne des entrepreneurs et des gestionnaires – [PT]

Sofia Santos Economist, PhD.
T + 351 217 941 323
E sofia.santos2050@gmail.com, acege@acege.pt
Skype: sofia.santos2050

Vision d'ACEGE
ACEGE est une association d'hommes et de femmes d'affaires qui partagent des valeurs chrétiennes et qui s'efforcent continuellement de mettre ses valeurs en pratique dans leur vie professionnelle.
ACEGE propose, sous la forme d'une mission personnelle, d'éveiller et de mobiliser la conscience individuelle, en diffusant les valeurs partagées entre ses membres et la doctrine sociale de l'Église exprimée par ces valeurs.
Nous souhaitons être perçus comme une référence morale dans la société portugaise, qui contribue à renforcer la société civile par une attitude simple et éclairée et qui aide à véhiculer une culture de la responsabilité.
Principes fondamentaux d'ACEGE
L'Homme
Nous croyons que l'Homme est une création de Dieu, aux traits uniques et inimitables, aspirant à œuvrer pour la création d'un monde plus juste et plus humain.
L'entreprise
Pour nous, l'entreprise est une communauté humaine fondée sur des intérêts attendus, tournée vers des objectifs communs, régie selon le principe de coopération et non de conflit, axée sur la production et/ou la commercialisation de biens et de services dans le cadre d'un marché international concurrentiel et changeant, et donc soumise à des principes de gestion rationnels, des principes de gestion organisationnels et la fixation de marchés. Nous reconnaissons dans l'entreprise un atout social inestimable qui tire ses origines de l'initiative, de la capacité à prendre des risques et des aptitudes individuelles. Toutefois, il n'a de sens qu'au travers de la poursuite de ses objectifs sociaux, à savoir la création de richesse, de possibilités d'emploi, l'épanouissement personnel et le développement social dans son ensemble.
L'économie sociale de marché
Nous reconnaissons le potentiel de l'économie de marché lorsqu'elle reconnaît le rôle fondamental et positif de l'entreprise, le bien privé et la créativité humaine libre comme composantes du développement économique, social et environnemental.
L'excellence dans le travail
Nous considérons le travail comme un facteur essentiel de l'épanouissement individuel et de l'essor socioéconomique mondial. Tout travail exécuté avec compétence, honnêteté et engagement constitue le fondement de l'affirmation et de la dignité d'un individu, tout en étant un moyen de collaborer avec Dieu sur son travail continu : la création du monde. Nous nous efforçons d'atteindre l'excellence dans le travail de chaque jour et voyons l'action entrepreneuriale comme un impératif éthique, puisqu'il s'agit de l'unique moyen d'assumer l'immense responsabilité attribuée à notre projet de vie et à celui des autres.
Le bien commun
Nous souhaitons, dans chacun de nos actes, contribuer à nourrir le bien commun et les conditions spécifiques – matérielles, intellectuelles, morales et institutionnelles – permettant l'épanouissement complet de chaque homme et de l'humanité elle-même.

Société des employés de commerce de Genève – [CH]

Norbert GENOUD
Secrétaire Général - Section de Genève
Société des employés de commerce
2bis rue St-Léger - 1205 Genève
T+41 22 310 35 22
F+41 22 310 35 23
Profil de l'organisation
En Suisse, la Société Suisse des Employés de Commerce est la plus grande organisation professionnelle des employés de bureau, du commerce de détail et des professions apparentées. Elle défend les intérêts de près de 50'000  membres dans 31 sections.
La formation et le développement de carrière sont les thématiques principales de la Société Suisse des Employés de Commerce qui est l'organe principal de différents examens professionnels et gestionnaires professionnels. Plusieurs sections Suisse dirigent des écoles et des instituts de formation.
Notre association s'est engagée à défendre les conventions collectives de travail (CCT) suisses et l'égalité entre les hommes et les femmes.

News

European Conference on Responsible Entrepreneurship & Corporate Social Responsibility

The European Conference on Responsible Entrepreneurship & Corporate Social Responsibility is around the corner!

Stay tuned and follow us to get more information of the renowned speakers, conference agenda and workshops of the conference that will be organized by the partners of the consortium, on September 23rd in Athens, Greece. Attendance to the conference will be free and you are all welcome to join us, upon confirmation of your registration.


Why attend?
✔  Increase the attractiveness of responsible entrepreneurship
✔  Discuss the role of Ethics and CSR in tackling the negative effect of crisis with an emphasis on youth unemployment, late payments, lack of balance between professional and personal life
✔  Explore approaches and solutions to encourage jobs creation, leadership, prompt payments, work-life balance and transparency
✔  Assess trends and causes for leadership skills mismatch and its impact on the labour market
✔  Share best practices in the field of innovative and responsible integrated approaches’ implementation in the Greek business environment

National Pilot training on CSR and Responsible Leadership

Following a period of thorough research on CSR state of art in Greece, Cyprus, Portugal and Switzerland, adaptation of training material to the needs of each country and intense preparations, the Pilot workshops of the project were successfully delivered to all four countries participating in the “Growing on Ethics” project.

52 SME executives and professionals from Greece, Cyprus, Portugal and Switzerland were trained in responsible entrepreneurship, in subjects such as Responsible Leadership and Reinforcing Ethical Conduct, and issues related to specific operational policies that affect business’ function, such as Work – Life Balance and Timely Payments.

We are proud to say, that all participants expressed great interest on the topic of CSR and a yearning to implement such activities in the companies they represent, while they left with new ideas, inspirations and motives.

But don’t take it from us, here are some statements from the participants themselves:

“It gave me the opportunity to better understand the challenges of small enterprises”
“In-company seminars, please!”
“More than a course. Lively and rewarding.”
“Case study, discussions, topics were great!”

Watch also the short video we prepared and some photos of the workshops.

Press Release: CSR Hellas co-signs European Business Manifesto “Enterprise 2020”

2014 European Business Ethics Forum London: 5 – 7 February 2014

For the 11th year, this 2-day Forum will bring together those who are responsible for the ethics, compliance or business conduct programmes within their organisations. You will share with your peers practical information and experiences relating to current best practices and explore together some of the problems that are raised in doing business ethically.
Read more here...

World Forum for Ethics in Business

World Forum for Ethics in Business calls on private sector to take forward shared value practices Exemplary case studies from multinational organizations and ethical leadership tools were in the spotlight at the 9th International Leadership at the European Parliament on 15 November 2013 that paved the way for a new paradigm for businesses that can be scaled up to global impact.
Read more here...

Disclaimer

This project has been funded with support from the European Commission.

This communication reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein. The Growing on Ethics Consortium makes every effort to ensure, but cannot guarantee, the accuracy of the information on this website. The Growing on Ethics Consortium cannot be held responsible for the content and/or correct functioning of any pages linked to this website. Reproduction and dissemination of any of the information contained on this website is encouraged, provided that Growing on Ethics project is duly acknowledged as the source of the material.

Copyright © 2014 Growing on Ethics Consortium. All rights reserved.

Portfolio

Some really nice portfolio shots:

Dribbble shots by Matt Kaufenberg.

À propos

Buts et objectifs

”Cultivons l’éthique” S’adresse à tous les entrepreneurs et à tous les employés, quel que soit leur secteur économique /d’activités.

Ses principaux objectifs sont de renforcer les compétences des entrepreneurs et des employés afin qu’ils puissent agir avec une démarche éthique dans leurs relations professionnelles et personnelles. Cela se fera grâce au transfert d'une méthodologie existante qui a été développée au Portugal par l'un des partenaires (ACEGE) et qui sera mise à jour et adaptée en fonction des différents besoins nationaux des pays du consortium.

Les trois thèmes de base de la méthodologie sont le leadership responsable, le paiement dans les délais et l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle.

Cette approche conduira à la conception d’une orientation globale pour l'utilisation d'une méthodologie commune comprenant des informations précises et utiles sur la façon dont il est possible d’intégrer l’éthique et la RSE dans les politiques nationales, notamment dans le domaine de la formation avec des reconnaissances du CEC et de l’ECVET.

En outre le projet vise à établir et à renforcer dans chaque pays, un réseau d'éthique et de responsabilité sociale mettant l’accent sur les aspects économiques, environnementaux et sociaux (gestion des ressources humaines, du soutien communautaire, de la formation, etc.), non seulement pour les entreprises mais également pour la formation professionnelle, les fournisseurs, les ONG, les pouvoirs publics et les autres parties prenantes.

Ces buts pourront être atteints grâce au:
  • développement d'une boîte à outils qui offre des suggestions pour les dirigeants et les employés afin de les aider à améliorer leur comportement éthique et leur modèle de gestion de la RSE,
  • à la création d'un cadre de certification ECVET opérationnel pour l'éthique et l’approche managériale de la RSE,
  • à la création d'un réseau éthique et RSE à l'échelon européen.

Pertinence par rapport aux objectifs généraux de la Commission européenne.


La crise économique actuelle aggravée par des facteurs structurels contribue à des changements rapides sur le marché de l’emploi et le secteur économique.

La politique de l’UE tend vers une société plus durable, intelligente et intégrante jusqu’en 2020, basée notamment sur des nouveaux modèles de management et davantage d’éthique et de transparence dans les affaires.

En octobre 2011, la Commission européenne a publié: “Responsabilité sociale des entreprises: une nouvelle stratégie de l'UE ”. La Commission européenne a précédemment défini la responsabilité sociale des entreprises (RSE) comme «un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales, environnementales et éthiques à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes». (Stratégie UE 2020, « Responsabilité sociale des entreprises: une nouvelle stratégie de l'UE pour la période 2011-2014 »). http://ec.europa.eu/enterprise/policies/sustainable-business/corporate-social-responsibility/index_en.htm

Pour les entreprises qui, en matière de RSE, visent une approche formelle, des principes et des orientations reconnus internationalement donnent des indications qui font autorité, en particulier les principes directeurs de l’OCDE, les 10 principes définis dans le Pacte mondial des entreprises (Global Compact) des Nations unies, la norme d’orientation sur la responsabilité sociale ISO 26000, la déclaration de principes tripartite de l’OIT sur les principes concernant les entreprises multinationales et la politique sociale, et les principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme.

Dans ce contexte, il est crucial pour la société et les marchés que le comportement éthique évolue en termes de contenu et devient une pratique courante pour tous et non seulement l’activité engagée par les grandes entreprises.

En outre, le comportement éthique basé sur des valeurs d'entreprise est l'un des grands principes fondamentaux du modèle de gestion durable qui intègre également:

Responsabilité: être responsable de nos impacts sur la société, l'économie et l'environnement,

Transparence: La communication d’informations auprès des parties prenantes sur les décisions et les activités de la société qui ont un impact sur l’environnement,

Respect des intérêts des parties prenantes: la prise en compte et le respect des intérêts des parties prenantes au plus près de la capacité de l’entreprise,

Respect de la primauté de la : se conformer aux dispositions légales,

Respect des normes internationales de comportement: l'adoption de normes internationales de comportement comme un minimum, même dans les cas où la législation nationale ne prévoit pas de garanties environnementales et sociales adéquates,

Respect des droits humains: respect des droits humains et reconnaissance à la fois de leur importance et de leur universalité.

Tous les principes ci-dessus contiennent des questions éthiques qui constituent la stratégie de la responsabilité d'une organisation et peuvent améliorer sa réputation et l'image de marque qu’elle donne en montrant son «permis de conduire social».

Pertinence par rapport aux priorités des programmes de formation tout à long de la vie «Leonardo da Vinci».

"Cultivons l'éthique" est conçu en conformité avec les objectifs généraux Leonardo Da Vinci qui sont le soutien des participants à la formation, à l'acquisition et à l'utilisation des connaissances, des compétences et des qualifications pour faciliter le développement personnel, l'employabilité et la participation au marché européen du travail, à renforcer l'attractivité de l'enseignement et de la formation et de la mobilité pour les employeurs et les individus dans le cadre professionnel, à faciliter la mobilité des travailleurs qualifiés.

Plus précisément «Cultivons l’éthique » contribue à améliorer la qualité et à intensifier la coopération entre les institutions / organismes proposant des possibilités d'apprentissage, les entreprises, les partenaires sociaux et tout autre organisme compétent situé en Europe, mais aussi pour faciliter le développement des pratiques innovantes des entreprises actives dans le domaine de la formation professionnelle et de la formation et de leur transfert d'un pays participant à l'autre.

Tout au long du projet, les partenaires contribuent également à promouvoir:

  • la prise de conscience de l'importance de la diversité culturelle et linguistique en Europe, ainsi que de la nécessité de lutter contre le racisme, les préjugés et la xénophobie,

  • l'égalité entre les hommes et les femmes, en contribuant à la lutte contre toutes les formes de discrimination fondées sur le genre, l’origine raciale ou ethnique, la religion ou les croyances, le handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle.

Utilité de nos jours du projet « cultivons l’éthique » pour les organisations


C’est un fait avéré qu’un nombre toujours croissant d'entreprises et d'organisations s’orientent vers le développement durable. L’idée même qu’une rentabilité à long terme est tributaire d’un comportement éthique gagne désormais du terrain.

Ces attentes croissantes augmentent la nécessité de passer à une économie véritablement durable et sont comprises par des entreprises et des organisations de bailleurs de fonds, les clients et autres parties prenantes. Pour assurer cette transition, il est urgent d'investir dans les compétences appropriées et d’améliorer l'adéquation entre les emplois proposés et les compétences nécessaires.

Dans ce contexte, un nouveau comportement plus éthique à la fois dans les affaires et dans la vie personnelle, est nécessaire pour tous les types d'organisations et ceci afin de promouvoir le développement durable et la cohésion sociale au niveau européen. Il faut également veiller à ces que tout le monde acquiert ces compétences et attitudes élémentaires.

Motiver les organisations professionnelles et les autres parties prenantes à utiliser les principes et les actions fondées sur l'éthique, la transparence, la création de synergies, le leadership, la motivation des employés, le respect mutuel et la tolérance, la conciliation de la vie familiale, etc., dans leurs activités de tous les jours, est fondamentale pour un meilleur environnement économique et social.

En ce qui concerne l'adoption et le respect de l'éthique et de la RSE par les entreprises et les organisations au niveau européen, il y a encore un long chemin à parcourir car seuls 24% des grandes entreprises, 6% des PME, 4% des autorités publiques et 18% des ONG utilisent et mettent en œuvre l'éthique et la RSE dans leur travail quotidien (étude récente des Nations Unies).

En outre, la communication de la CE - Repenser l'éducation (20/11/2012) est très clair sur la nécessité urgente d'investir et de promouvoir l'excellence dans la formation professionnelle, par le biais des connexions efficaces entre les systèmes de formation professionnelle et de la stratégie de l'UE, pour «réduire l’écart entre les pays de l'UE en ce qui concerne la performance, la qualité et l'impact de la formation professionnelle, et de ses résultats en termes de meilleures compétences»

Il y a encore un écart considérable entre les pratiques organisationnelles et les «compétences sociales et civiques» et «compétences vertes», qui sont les compétences clés pour l'éducation permanente. Selon les données d'Eurostat et du Cedefop, seulement 7% des individus appliquent ces compétences dans leur vie professionnelle, associée à l'amélioration de la performance.

Voici les principales phases de développement du projet «croître en éthique»


La RSE et l’éthique en entreprise représentent une solution innovante pour soutenir le développement durable et l'économie dans un marché hautement compétitif. Il est souhaitable que toutes les organisations mettent en œuvre une approche plus éthique et, bien que ce ne soit pas une norme obligatoire, que tous les pays soient socialement tenus d’améliorer.

Le projet sera mis en œuvre en trois phases principales:

  • La 1ère phase prévoit le transfert et l'adaptation de la méthodologie existante sur l'éthique et la RSE, (AconteSer). Cette « boîte à outils » prévoit la formation des partenaires et contient des concepts, des conseils et des exercices à destination des employeurs et des employés afin de les aider à améliorer l’éthique et la RSE dans leur entreprise. En outre, le matériel de base sera assimilé par les partenaires avec des adaptations qui répondent aux besoins nationaux, et ceci sur la base des conclusions tirées d'une enquête et une recherche documentaire exécuté dans les pays participants.

  • La 2ème phase consiste à créer un cadre ECVET opérationnel pour l'éthique et la RSE axée sur les remarques spéciales, informations et facteurs clés pour chaque pays, en utilisant le système CEC et pour définir les résultats d'apprentissage (en termes de connaissances, aptitudes et compétences) et appliquer la base ECVET sur des résultats d'apprentissage, les unités et attribuer des points ECVET.

  • La 3ème phase consiste à créer un réseau européen d'éthique et de la RSE avec un lien très simple avec les chambres de commerce, centres de formation professionnelle, les associations professionnelles, les organismes publics et les organisations de recherche visant à améliorer la valeur de l'éthique et de la RSE et à accélérer la réalisation des objectifs nationaux et européens de 2020. Pour finir il est impératif de traiter non seulement les PME, mais aussi les grandes entreprises, les autorités publiques et les organisations du tiers secteur tels que les ONG et les fondations, car personne ne peut rester à l'écart de tous ces «changements impératifs».

About


Email sent.

Thank you for contacting us.

We will get back to you as soon as possible.

Contact

We look forward to receive your comments and queries.

Proper format "name@something.com"